C'est parti pour 1 an d'expérimentation de la collecte des déchets compostables

26/10/2022

Déchets Vie quotidienne

En 2024, toutes les collectivités auront l’obligation de proposer des solutions de tri à la source des déchets compostables quels que soient les lieux d'habitation.

Grand Chambéry se prépare avec l'expérimentation de trois dispositifs dans trois zones dites "d'habitat dense".

Le principe ? Collecter, deux fois par semaine, ces déchets au plus près des usagers. Deux quartiers sont concernés à la Ravoire : à Fejaz, la collecte des déchets compostables se fait par une colonne aérienne. à Valmar, le composteur est grutable. Enfin, à Barberaz, le centre bourg teste l’abri bac.

Lancés début octobre, ces tests grandeur nature vont permettre, pendant un an, d’identifier les dispositifs les plus efficaces en fonction des territoires. Plusieurs critères seront regardés, comme l’impact environnemental et la satisfaction usagers.

L'objectif de la collecte des déchets compostables est de réduire la quantité de déchets incinérés et de nourrir les sols et d’améliorer la qualité des végétaux cultivés et consommés.

2024

Entrée en vigueur de la loi Anti Gaspillage pour une Economie Circulaire (loi AGEC). Elle demande aux collectivités de proposer des solutions de tri à la source des déchets compostables.

1 an

C’est la durée de l’expérimentation. Ce temps permettra de bien identifier les forces et axes d’amélioration de chaque dispositif envisagé.

3 quartiers en test

La Ravoire Fejaz et Valmar et le centre bourg de Barberaz.

L’expérimentation sera également menée dans le centre de Chambéry courant 2023. La solution la plus adéquate sera ensuite déployée sur tout le territoire.

Newsletter

Pour tout savoir des actualités de Grand Chambéry, abonnez-vous à nos lettres d'information :

Captcha anti-spam
(Regénérer)