Réhabilitation des collecteurs d'eaux usées : un enjeu technique et environnemental

10/01/2022

Eau et assainissement Environnement Travaux

L’alimentation en eau potable de l’agglomération de Grand Chambéry provient principalement de 4 puits prélevant l’eau dans les nappes phréatiques. Parmi eux, le puits des Iles, situé à La Motte Servolex, représente 21 % du volume total produit par Grand Chambéry.

Afin de préserver l’eau destinée à la consommation humaine contre des pollutions diffuses et/ou accidentelles, Grand Chambéry entreprend des travaux de réhabilitation des collecteurs d’eaux usées situés dans le périmètre de protection rapprochée du puits des Iles.

Un fort enjeu environnemental et une technique intéressante

Ces travaux présentent donc un fort intérêt environnemental en évitant que des eaux usées puissent arriver dans la nappe d’où est puisée l’eau du Puits des Iles, ou a contrario que les eaux claires de la nappe ne viennent encombrer le réseau d’assainissement

La technique sans tranchée utilisée : le chemisage

Ces travaux consistent à rénover les collecteurs d’eaux usées, par chemisage continu entre deux regards de visite depuis l’intérieur, ainsi qu’à réaliser des réparations ponctuelles, la reprise de l’étanchéité de regards de visite, la reprise des branchements (par chemisage ou fouille traditionnelle) et la pose de regard de branchement.

Voir l'image en grand DR Service des eaux : travaux de réhabilitation des collecteurs d'eaux usées : technique de chemisage : Le train de lampe UV polymérise la gaine de l’intérieur, provoquant son durcissement définitif

Le chemisage a pour objectif la remise en état d'une canalisation lorsque celle-ci est détériorée ou présente un défaut tel que la présence de racines d'arbres ou des joints défectueux. Cette technique consiste à réparer l'intérieur des canalisations, en général non visitables, par un procédé mêlant gaine textile et résine. Il ne s’agit pas d’un simple colmatage de fuite, mais d’une véritable réhabilitation durable de l’alimentation en eau potable. Un chemisage continu des collecteurs consiste à introduire, dans les canalisations, une chemise pré-imprégnée de résine. Celle-ci est plaquée contre la canalisation pour ensuite être polymérisée à l’aide d’un train de lampes UV. Ceci garantit l’étanchéité et la restructuration des collecteurs de regard à regard. Après durcissement de la chemise, les branchements sont remis en service.

Ces travaux débutent le lundi 10 janvier 2022 pour une durée prévisionnelle de 24 semaines.

Le coût de ces travaux est de 1 247 600 € HT dont 50% subventionné par l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse

Près de 3,2 kms de linéaires seront réhabilités.

Ce chantier est relativement mobile et localisé :

  • sur la commune de La Motte-Servolex, au niveau des voiries suivantes : avenue Jean Rostand, avenue René Cassin, rue Charles Cabaud, rue de Chantabord, rue de la Petite Eau, rue des Champagnes, rue le Cheminet d'en Bas.
  • sur la commune de Chambéry, au niveau des voiries suivantes : avenue de la Houille Blanche, rue Aristide Bergès, rue de Chantabord, rue de Pré Demaison, rue Félix Esclangon et rue Paul Gidon

Durant les travaux, conformément à l’arrêté de circulation pris par les mairies, un alternat de circulation est nécessaire et déplacé selon l’avancée du chantier.

En savoir plus sur l'eau sur le territoire de Grand Chambéry

Infographie : le cycle de l'eau sur le territoire de Grand ChambéryVoir l'image en grand Thomas Sturm Infographie : le cycle de l'eau sur le territoire de Grand Chambéry

Newsletter

Pour tout savoir des actualités de Grand Chambéry, abonnez-vous à nos lettres d'information :

Captcha anti-spam
(Regénérer)