> > Grand Chambéry apporte son soutien à l’université Savoie Mont-Blanc

Grand Chambéry apporte son soutien à l’université Savoie Mont-Blanc

02/05/2019

Éducation Étudiants Grands projets Institution

Grand Chambéry s’empare de la compétence enseignement supérieur, au même titre que toutes les intercommunalités de la région accueillant sur leur territoire leur université. Une première !

L'université : un rôle crucial dans la dynamique et le développement du territoire

Avec plus de 14 000 étudiants, 1 300 personnels, plus de 500 enseignants-chercheurs, 300 doctorantes et doctorants ainsi que 19 laboratoires de recherche reconnus au plan international, l’université Savoie Mont Blanc joue un rôle crucial dans la dynamique et le développement du territoire.

Particularité du territoire, c’est ici que le droit de la montagne s’étudie et se forge depuis de nombreuses années. Cette singularité est également un atout considérable pour la cour d’appel.

En complément des pôles universitaires d’enseignement général (sciences humaines et sociales, art, lettres, langues, droit, économie, gestion), l’université Savoie Mont Blanc a su développer quelques pôles d’enseignements spécialisés (tourisme, montagne, Polytech…).

Université Savoie Mont Blanc : campus scientifique sur Savoie Technolac Didier Gourbin / Grand Chambéry Université Savoie Mont Blanc : campus scientifique sur Savoie Technolac

En résonance avec les besoins et les attentes du bassin de vie en matière d’innovations et de pôles d’économies spécialisés, l’université Savoie Mont Blanc doit encore se développer afin de conserver ses atouts et spécificités aux côtés et en lien avec les universités voisines de plus grande taille.

L’université est également vertueuse en matière de développement à l’international :

  • 1 500 étudiants étrangers accueillis, soit 10 % de son effectif,
  • 830 étudiants partant se former à l’étranger.

Ainsi, l’université se hisse à la 5e place en la matière.

En plus du siège de la présidence situé à Chambéry, l’université se déploie sur trois campus :

  • Annecy-le-Vieux avec plus de 4 400 étudiants (IUT, Polytech, IAE),
  • Technolac avec plus de 4 400 étudiants (IUT, sciences de la montagne),
  • Jacob-Bellecombette avec plus de 5 400 étudiants (lettres, langues, droit, IAE),

Chambéry se hisse régulièrement à la deuxième place du palmarès des villes moyennes où il fait bon étudier d’après le magazine « L’Etudiant ».

De plus, le projet d’agglomération « Fabrique du Territoire », flèche la nécessité pour Grand Chambéry de mieux coopérer avec son université et de proposer une offre de formation en adéquation avec les besoins du territoire.

Grand Chambéry devient donc compétente en matière d’enseignement supérieur

Parce que l’attractivité du territoire et sa qualité de vie, notamment à destination des générations futures, passent par l’affirmation des pôles d’enseignement supérieur, Grand Chambéry souhaite engager la révision de ses statuts afin de prendre la compétence soutien à l’enseignement supérieur universitaire, à travers plusieurs axes d’interventions :

  • participation au financement des sites et établissements d’enseignement supérieur, en privilégiant les projets destinés à mettre en adéquation l’offre de formation et les besoins nés des spécificités du territoire (innovation, pôles économiques qualifiés, école des doctorants…),
  • articulation avec l’université pour valoriser le foncier situé à Jacob-Bellecombette et le siège de l’université situé rue Marcoz à Chambéry.

Université Savoie Mont Blanc, campus de jacob Didier Gourbin / Grand Chambéry Université Savoie Mont Blanc, campus de Jacob

Grand Chambéry s’engage en faveur du projet de transition pour le campus de Jacob-Bellecombette !

Créé il y a 50 ans, les locaux du campus de Jacob-Bellecombette sont devenus aujourd’hui obsolètes et sont de véritables passoires énergétiques. Depuis plusieurs mois, université, Etat, Région, Département et Villes, en lien avec l’agglomération, travaillent sur un schéma directeur d’immobilier et d’aménagement et un plan d’actions énergétique pour le projet de transition du campus de Jacob-Bellecombette. L’ensemble des parties sont d’accord pour une reconstruction intégrale du site sur site comprenant :

  • la démolition des bâtiments existants du campus (sauf halle des sports, bâtiment 20, site des langues vivantes étrangères et bibliothèque universitaire),
  • la reconstruction en neuf sur le site du campus,

Ce scénario permet également une optimisation foncière nécessaire tout en garantissant une possibilité d’extension.

Le coût de l’opération est estimé à 67 M€ HT échelonné sur 17 ans (2020 à 2037).

Outre la participation de l’université, de la Région et du Département, la Communauté d’agglomération est en capacité d’apporter sur la période une contribution comprise entre 8 et 10 M€ mobilisable à partir de la prochaine PPI (2022).

Newsletter

Pour tout savoir des actualités de l'agglo, abonnez-vous à la newsletter mensuelle de Grand Chambéry.