> > Contrat de ville : évaluation à mi-parcours

Contrat de ville : évaluation à mi-parcours

21/12/2018

Innovation sociale

Grâce à un contrat de ville signé en 2015 et co-piloté par l’État et l’agglomération en lien étroit avec les communes concernées, Grand Chambéry participe à véhiculer des valeurs citoyennes et républicaines de la République tout en luttant contre les inégalités et les discriminations.

Pour donner une chance à chacun, ce contrat de ville s’inscrit dans une logique de parcours de vie, de l’enfance à l’âge adulte, avec une volonté forte de renforcer toutes les coopérations, qu’elles soient publiques ou privées, pour créer de la valeur ajoutée dans les quartiers.

Lors du dernier conseil communautaire, une première évaluation a permis de rendre compte de la mise en œuvre et des résultats du programme d’actions et, d’autre part, d’apprécier le fonctionnement et l’impact du contrat.

Ecouter pour construire ensemble

L’évaluation du contrat de ville s’est conduite en concertation avec les acteurs concernés sous forme de groupes de travail thématiques. Ce travail a associé des acteurs privés, des associations, les partenaires publics, les habitants et conseils citoyens ainsi que les élus.

Développer des actions innovantes

Le Contrat de ville mis en place vise à favoriser le développement d’actions nouvelles innovantes et l’amélioration de celles existantes. Ainsi, une centaine de projets sont soutenus chaque année, dont une soixantaine par l’agglomération grâce à un budget annuel politique de la ville de 602 000 €.

  • déploiement de l’association « Ma chance moi aussi », avec 94 enfants suivis en trois ans,
  • développement du plan de développement des usages du numérique, avec 750 personnes impliquées sur la partie éducation aux médias, 25 personnes relais formées dans les quartiers en politique de la ville sur l’accompagnement des pratiques numériques des familles et de la jeunesse,
  • déploiement de l’association Sport dans la ville spécialisée dans l’accompagnement des jeunes issus de quartiers prioritaires pour les rendre acteurs de leur parcours professionnel. Un stade de football labellisé a été construit aux Hauts-de-Chambéry. Environ 60 jeunes fréquentaient le terrain à fin 2017. Une installation sur le Biollay est prévue en 2018,
  • mise en place de CitésLab par Grand Chambéry pour le développement de l’entreprenariat, avec 118 personnes accompagnées, dont 37,4 % d’habitants des quartiers en politique de la ville, et 90 acteurs rencontrés.

Travailler main dans la main avec les associations

En parallèle, un travail de terrain toujours plus important est mené avec le tissu associatif local :

  • 150 jeunes impliqués dans des chantiers jeunes en partenariat avec les centres sociaux du territoire (chantiers éco-citoyens, jobs d’été, etc.),
  • 126 journées de formation à la préparation du permis de conduire proposées par la Régie Coup de Pouce à des salariés en insertion professionnelle,
  • mise en place d’ordi-pratique, opération de reconditionnement d’ordinateurs au profit de personnes en situation de fracture numérique mêlant formation et mise en place d’un ordinateur recyclé (Régie Plus, association BLE, médiathèque de Chambéry). 40 personnes ont été formées et 50 ateliers menés,
  • 5 jardins partagés, 7 lieux cultivés, 200 habitants impliqués grâce à un collectif d’acteurs et 17 acteurs de terrains,
  • 5 sessions de formation et 2 sessions de sensibilisation aux valeurs de la République et à la laïcité assurées par l’Etat auprès des partenaires du Contrat de ville et notamment des partenaires associatifs.

Newsletter

Pour tout savoir des actualités de l'agglo, abonnez-vous à la newsletter mensuelle de Grand Chambéry.