> > Vote du compte administratif 2017 : nos efforts paient

Vote du compte administratif 2017 : nos efforts paient

14/06/2018

Économie Grands projets

Lors du Conseil communautaire du 14 juin, l’agglomération Grand Chambéry a adopté son compte administratif pour 2017, le premier depuis la fusion. Il retrace les opérations réalisées au cours de l’exercice comptable passé, tant en dépenses qu’en recettes.

Plusieurs éléments sont à retenir :

  • Les efforts de mutualisation que nous avons entrepris (en matière d’économie, de tourisme notamment) ont vocation à nous faire réaliser d’importantes économies d’échelle qui seront visibles dès l’an prochain,
  • La vitalité économique sur notre territoire est au rendez-vous (et plus forte que nos territoires voisins) : le produit des contributions portant sur l’activité économique (Versement Transport (VT) et Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE)) est en hausse par rapport à nos prévisions (+500 000 euros pour le VT et + 450 000 € pour la CVAE), sans hausse des taux. Ce qui démontre une dynamique des bases fortes et que des emplois sont créés,
  • Les frais financiers restent stables malgré un recours à l’emprunt, conséquence des importants investissements structurants en cours de réalisation partout sur notre territoire (gare multimodale, piscine d’agglomération, plateforme logistique agroalimentaire pour la Banque Alimentaire et les Restaurants du Cœur, projet Leysse / Hyères). Ceci est dû aux renégociations fines d’emprunts effectuées. Il est à noter d’ailleurs qu’aucun emprunt risqué n’est présent dans l’encours de dette.
  • L’épargne nette dégagée en 2017 avoisine les 8 millions d’euros, due à des recettes exceptionnelles. Au-delà de la réduction au recours d’emprunt, les élus ont fait le choix de provisionner plus de 6 millions d’€ afin de sécuriser l’avenir et de se garder des marges de manœuvres. Un choix guidé par la nécessaire prudence à adopter en ces périodes de restrictions budgétaires.
  • Enfin, les indicateurs financiers sont bons, malgré la poursuite de la baisse des dotations de l’Etat. Notre capacité de désendettement reste dans la fourchette imposée par l’Etat. Les frais de fonctionnement notamment restent maitrisés.

Le compte administratif pour l’année 2017 est encourageant mais ne doit pas détourner Grand Chambéry de sa trajectoire de réduction de ses dépenses afin de pouvoir financer l’ensemble des projets d’investissement que l’agglomération porte, au service d’un territoire qui avance.

Retrouvez le budget 2018 en infographies et en vidéos