> > Une nouvelle ambition pour le service des déchets

Une nouvelle ambition pour le service des déchets

23/03/2018

Déchets

La nouvelle politique de gestion des déchets place l’usager au cœur de la direction des déchets. Avec une porte d’entrée unique pour les usagers, il sera plus facile d’apporter aux demandes une réponse réactive et efficace, en proposant une offre adaptée au cadre de vie.

Pour satisfaire cet objectif, les élus de Grand Chambéry ont décidé lors du conseil communautaire du 22 mars 2018 de structurer la gestion des déchets en trois axes : modernisation du service de collecte des déchets, poursuite des démarches en faveur de la prévention des déchets et lutte contre les incivilités.

La volonté d’anticiper dès aujourd’hui l’évolution du cadre réglementaire dans la diversification des flux et leurs valorisations, les ambitions de la loi de transition énergétique en faveur de l’économie circulaire et le souci d’un service de meilleure qualité ont conduit les élus de Grand Chambéry à adopter cette nouvelle feuille de route pour les prochaines années.

Une amélioration de la qualité du service et de la relation avec les usagers

La création d’un nouveau pôle spécifiquement dédié à la gestion de la relation avec les usagers va permettre réactivité et adaptation aux besoins quotidiens. En parallèle, le déploiement de coordonnateurs rattachés à un secteur géographique défini et la création d’un service de proximité pour les Bauges vont favoriser la proximité et la rapidité des différentes interventions sur le terrain.

Le déploiement d’une géolocalisation sur l’ensemble de la flotte des camions permettant la remontée d’incidents de collecte en temps réel va devenir un outil favorisant la compréhension des dysfonctionnements lors des tournées. Le service déchets va également travailler sur un projet de refonte intégrale des circuits de collecte avec une optimisation des tracés en kilomètres parcourus, en carburant consommé et en temps de travail.

Une offre adaptée avec une priorité aux sites touristiques et centre historique.

La collecte doit s’adapter aux nouvelles pratiques de consommation des usagers et en particulier à l’augmentation des achats en ligne générateurs d’un volume de cartons nouveau et important.

Pour cela, la collecte des cartons pour le centre de Chambéry sera étendue du mardi au samedi, les horaires seront plus tardifs pour collecter après la fermeture des magasins à partir de 19 h 30, le type de collecte sera adapté à la saisonnalité pour privilégier le cadre de vie et ne pas déranger les terrasses.

Cette collecte réalisée par un prestataire est susceptible d’être développée à des sites touristiques et historiques du territoire.

La nécessité de sécuriser la collecte des déchets.

Dans un souci d’accompagnement des agents opérationnels, la sécurisation de la collecte va être renforcée avec une application plus stricte des normes en vigueur.

La reprise du gardiennage des déchetteries en régie va permettre de veiller au reclassement des agents de la collecte, dont les conditions de travail sont particulièrement physiques. Enfin un programme pluriannuel d’investissement axé sur la sécurité des usagers et des agents avec la rénovation du parc existant de conteneurs consolidera ce dispositif.

La prévention des déchets, fil rouge de toutes les actions

Grand Chambéry fait figure de collectivité de référence au niveau national pour son investissement en matière de prévention de la gestion des déchets par son adhésion au programme 2015 – 2018 du « Territoire zéro déchet zéro gaspillage » en pays de Savoie.

Afin d’amplifier encore cette démarche, Grand Chambéry a été lauréate d’un appel à projet financé par l’ADEME sur la période 2018-2020 dans le cadre d’un contrat d’objectifs déchets et économie circulaire (CODEC).

Les défis à relever sont particulièrement ambitieux :

  • Diminution de 6% le ratio de déchets produit par habitant entre 2016 et 2020 (soit – 1000T chaque année) ;
  • Augmentation du taux de valorisation des déchets de 45% à 55%
  • Stabilisation du taux d’enfouissement de nos déchets à 4% ;
  • Soutien sur notre territoire des initiatives en faveur de l’économie circulaire.

Pour réussir cette transition écologique, afin d’engager dans un même mouvement citoyens, associations et entreprises, le service déchets va déployer de multiples actions :

  • Sensibilisation des maitres d’œuvre au travers de nos validations de permis de construire et d’aménagement afin de favoriser l’utilisation de mâchefers
  • Lancement d’un appel à projets pour l’ouverture d’une recyclerie,
  • Déploiement d’un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire via la restauration collective,
  • Réflexion sur la création d’une plateforme pour les encombrants afin de permettre une valorisation totale avec un démarrage en 2019,
  • Réflexion sur les déchets alimentaires (11 000 tonnes par an): identification des gros producteurs et élaboration de solutions adaptées à nos collectes,
  • Poursuite des défis zéro déchets et dimanches de récup avec une déclinaison saisonnière,
  • Séparation des flux bois sur les déchetteries pour valorisation en biomasse et en réemploi,
  • Augmentation du recyclage sur les zones d’activités et sur les manifestations,
  • Réflexion approfondie sur la collecte des cartons et du verre, étude sur l’extension des consignes de tri, stratégie territoriale de gestion des biodéchets
  • Favoriser l’émergence d’entreprises favorisant le réemploi et l’économie circulaire.