> > Une circulation plus facile à Chamnord

Une circulation plus facile à Chamnord

02/03/2018

Travaux

Les travaux réalisés à l’entrée de Chamnord pour résoudre le problème de saturation des voies d’accès au parking du centre commercial ont permis de fluidifier la circulation au mois de décembre.

Depuis de nombreuses années, Chamnord souffrait d’un problème de saturation de son parking au mois de décembre, ainsi que certains samedis. En décembre, un jour de fin de semaine, le centre commercial accueille à lui seul entre 22 000 et 27 000 visiteurs, alors que la fréquentation annuelle moyenne est de 11 000 personnes par jour. S’ajoute celle des boutiques alentours. En 2010, le problème de saturation existait déjà, mais à des horaires un peu différents en raison de la présence du cinéma. Depuis, de nouvelles enseignes se sont installées : Go Sport, Memphis Café, Boulanger… augmentant la fréquentation aux mêmes horaires que le centre commercial.

Gilles Garofolin - Grand Chambéry

Le GIE Chamnord recherchait une solution et devait régulièrement envoyer des agents de circulation pour gérer les flux. Un problème de sécurité se posait également en raison de cette saturation : les voitures ne pouvaient plus entrer ni sortir et des files d’attentes se formaient sur la voie urbaine. Elles bloquaient le passage aux véhicules des pompiers en cas d’intervention.

Des aménagements réalisés

En 2015, les élus de l'agglomération et de Chambéry ont réuni différents partenaires, et l’association Cap Chamnord Landiers s’est créée avec tous les acteurs économiques de la zone pour faire avancer le projet. Grand Chambéry a réalisé des comptages et des études avant de proposer la suppression du carrefour giratoire « Feu Vert » et la création d’un périphérique avec 4 entrées autour de l’espace Chamnord pour éviter les croisements de flux. Des feux ont été mis en place avec la possibilité de régler la temporisation d’un axe à l’autre. Selon le lieu de saturation, on peut ainsi privilégier les entrées ou les sorties. Une boucle dans le sol déclenche automatiquement le feu vert en cas d’encombrement.

Une circulation fluidifiée

Au mois de décembre 2017, la fréquentation a été identique sans que le parking rencontre le moindre problème de saturation. La présence des agents de sécurité n’a jamais été nécessaire et la circulation est restée parfaitement fluide.

Source : Territoire mobile