> > Ambition et réalisme pour les grandes orientations budgétaires 2018

Ambition et réalisme pour les grandes orientations budgétaires 2018

08/02/2018

Économie Grands projets Institution

Ambitieuse, l’agglomération de Grand Chambéry souhaite maintenir l’effort d’investissement durant toute la durée du mandat en cours.

Réalistes et pragmatiques, les élus souhaitent pourtant ne pas augmenter les impôts afin de ne pas faire peser sur les ménages les contraintes budgétaires actuelles. Cela nécessite une maîtrise de l’évolution des dépenses de fonctionnement limitées à 0,5% par an et une optimisation des recettes de fonctionnement.

L’enjeu du débat d’orientation budgétaire qui a eu lieu lors du conseil communautaire du 8 février a permis de poser les jalons du développement des grands projets de Grand Chambéry en attendant le vote du budget fin mars.

Le défi principal de l’agglomération dans les prochaines années sera donc d’allier agilité, créativité, et optimisation pour le financement des investissements afin de structurer, moderniser, soutenir le territoire tout en respectant les contraintes d’économies imposées par l’Etat. Le défi est de taille puisque l’agglomération, pour maintenir son ambition d’investissement, doit économiser 3 millions d’euros d’ici 2020.

Il a été rappelé qu’en 2017, dans un souci d’optimisation budgétaire et d’efficacité, l’agglomération a accompagné l’émergence de plusieurs nouvelles structures :

  • Chambéry Grand Lac Economie, syndicat mixte en charge du développement économique, qui regroupe toutes les forces vives et les moyens de financement au sein d’une seule entité. L’objectif de constituer un guichet unique résulte de l’ambition du développement économique du territoire.
  • Grand Chambéry Alpes Tourisme, fruit de la fusion des offices de tourisme, va favoriser le développement touristique afin de renforcer les réels moteurs de la croissance locale.

Dans un souci de rationalisation, la mise en place d’une nouvelle délégation pour le parc événementiel du Phare et du Parc des expositions va permettre une réduction de la subvention d’équilibre tout en bénéficiant d’un plan d’investissement de 13 millions d’euros.

Grâce à une gestion rigoureuse, la programmation pluriannuelle des investissements demeure donc d’actualité, avec des projets d’envergure tels que le Pôle d’Echange Multimodal, la Piscine Aqualudique, les travaux sur les Digues comme pour la mobilité et la reconversion touristique, afin de répondre aux besoins évolutifs des citoyens.

Le développement économique, le sport, la mobilité, la prévention des risques inondations et le tourisme sont au centre du projet et font l’objet d’un programme d’investissement de près de 85 M€ sur les 4 ans de la PPI actuelle.