> > Une nouvelle gestion novatrice pour la résidence Maurice Perrier au Châtelard

Une nouvelle gestion novatrice pour la résidence Maurice Perrier au Châtelard

02/02/2018

Action sociale Institution intergénérationnel Santé, handicap Seniors

Grand Chambéry a décidé de confier la gestion de l’EHPAD ( Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) Maurice Perrier du Châtelard à la fondation Village Santé et Hospitalisation en Altitude. Vendredi 2 février, une convention a été signée établissant la nouvelle gestion.

L’agglomération Grand Chambéry a en effet récupéré de manière provisoire, depuis la fusion avec la communauté de communes du Cœur des Bauges survenue le 1er janvier 2017, la compétence en matière d’action sociale. Cette nouvelle compétence attribuée n’a toutefois pas vocation à devenir pérenne, c’est pourquoi un nouveau mode de gestion a été instauré pour assurer le devenir de cet établissement du Châtelard.

La fondation Village Santé et Hospitalisation en Altitude est une association du secteur sanitaire et social, créée en 1922 et reconnue d’utilité publique. Elle gère déjà 6 établissements et 300 lits en Haute-Savoie. Premier établissement de santé associatif d’intérêt collectif de Haute-Savoie, la fondation Village Santé et Hospitalisation en Altitude s’installe donc sur notre territoire au service des quarante résidents pouvant être accueillis au sein de l’Ehpad Maurice Perrier du Châtelard.

Des avantages pour les résidents

Ce nouveau fonctionnement présente des avantages indéniables tant pour les résidents que pour la collectivité Grand Chambéry. Il permet de conforter les équipes en place mais aussi de réaliser des économies grâce à la mutualisation des compétences et des formations du personnel.

La fondation Village Santé et Hospitalisation en Altitude a en effet pris des engagements essentiels pour assurer le bon fonctionnement de cette entité : avec un maintien à l’identique des tarifs, des places disponibles, du nombre de personnels et de la qualification exigée, la qualité de service offert aux résidents par ces spécialistes sera au rendez-vous. La présence d’un centre de soin infirmier à domicile et l’apport d’un médecin à temps partiel par la fondation viennent compléter le dispositif mis en place.

La direction nouvellement instituée rendra toutefois compte de son activité au conseil d’administration du CIAS, qui fixe les grandes orientations à suivre et qui est composé d’élus et d’acteurs œuvrant dans la sphère sociale. Cette mission essentielle rendue aux plus fragiles de nos ainés restera donc accessible et qualitative, tout en restant un service de proximité proposé dans un environnement à taille humaine.