Accueil > Mon agglo pratique > Coronavirus > Situation sanitaire en Savoie

Situation sanitaire en Savoie

Dernière mise à jour le lundi 14 juin 2021

En semaine 22, tous les indicateurs épidémiologiques de la COVID-19 évoluent à la baisse en AuvergneRhône-Alpes. On observe une diminution marquée de la circulation virale, qui reste cependant plus élevée que celle observée à la même période en 2020, incluant la présence de variant préoccupants. En lien avec une meilleure couverture vaccinale, le taux d’incidence des plus de 65 ans (25/100 000) est significativement plus faible que le taux d’incidence tous âges (65/100 000). La pression hospitalière a fortement diminué depuis le pic de la troisième vague (-61% pour les hospitalisations et -66% pour les services de soins critiques depuis mi-avril). Il n’est plus observé d’excès significatif de mortalité toutes causes au niveau régional et au niveau départemental.

Le taux d’incidence régional continue de décroitre (-39%), ainsi que le taux de dépistage (-15%) et le taux de positivité (-1 point). Les indicateurs SI-DEP régionaux sont très proches de la moyenne nationale. Au niveau départemental, le niveau de circulation virale est contrasté mais tous les départements voient leur taux d’incidence baisser en semaine 22 par rapport au taux corrigé de la semaine 21. Les taux d’incidence sont compris entre 32/100 000 dans le Cantal et 115/100 000 dans la Loire. Avec un taux d’incidence de 82/100 000 et 78/100 000, la Haute-Loire et le Rhône se rangent derrière la Loire. L’activité de dépistage diminue dans tous les départements par rapport au taux corrigé de la semaine précédente. Le taux de positivité est également en diminution dans tous les départements.

Le nombre d’actes SOS-Médecins a diminué de 19% en semaine 22. Parallèlement, le nombre des passages aux urgences continue de baisser (-27%). Le nombre de signalements en ESMS, le nombre de cas parmi les résidents et le personnel sont stables à un niveau bas.

La diminution des indicateurs hospitaliers se poursuit de façon moins marquée que la semaine précédente : la baisse des nouvelles hospitalisations et des nouvelles admissions en service de soins critiques est de respectivement -10% et -7%. La baisse du nombre total de personnes hospitalisées (1 528 patients au 8 juin, soit -14%) et du nombre total de personnes en service de soins critiques (236 patients au 8 juin, soit -19%) se poursuit également. Le nombre hebdomadaire de décès hospitaliers est en diminution de 11 % (76 nouveaux décès en semaine 22)

En semaine 21 (24 au 30 mai 2021), on n’observe plus d’excès significatif de mortalité toutes causes, que ce soit au niveau régional ou à l’échelle départementale.

La couverture vaccinale contre la COVID-19 poursuit sa progression dans la région : au 1er juin 2021, 3 429 268 personnes avaient été vaccinées par au moins une dose (42,7%) et 1 713 302 personnes avec un schéma vaccinal complet (21,3%).

Dans le contexte de l’allègement progressif des mesures de restrictions sanitaires et de la circulation de variants préoccupants, il est important de maintenir un haut niveau d’adhésion aux mesures individuelles de prévention, de dépistage, d’isolement des cas et des contacts. En particulier, le respect de l’isolement en cas d’infection ou de contact avec un cas confirmé reste indispensable pour maintenir dans la durée la tendance favorable actuelle. Il est enfin primordial d’encourager à la vaccination avec schéma vaccinal complet de tous les adultes notamment les populations plus âgées ou à risque de forme grave non encore vaccinées.

Source : Point épidémiologique régional de l'agence régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes Spécial COVID-19 du 10 juin 2021

Données hospitalières du département de la Savoie

Evolution du taux d'incidence à l'échelle du département de la Savoie par tranches d'âge

Le taux d’incidence est un indicateur central pour mesurer l'évolution de la COVID-19. C’est un critère qui permet d’évaluer la vitesse d’apparition d’une maladie. Il s'agit du nombre de nouveaux cas d’une maladie sur une période donnée dans une zone donnée (nombre de cas pour 100 000 habitants par semaine). C’est un critère qui permet d’évaluer la vitesse d’apparition d’une maladie.

Taux de positivité : c’est la quantité de résultats positifs par rapport à l’ensemble des personnes testées (il est exprimé en pourcentage). C’est un indicateur de la circulation du virus.

Il est donc primordial, pour la santé de toutes et tous de lutter contre la propagation de ce virus

  • Limitons au maximum nos déplacements
  • Respectons les gestes barrières

Pour recevoir un courriel sur l'adaptation des services de la ville de Chambéry et de l'agglomération de Grand Chambéry et avoir ainsi les dernières informations, nous vous invitons à vous inscrire en laissant votre adresse courriel.

Attention, cette newsletter ne concerne que les informations relatives au COVID-19.