> > > Rapport d'activité 2018 du service déchets

Rapport d'activité 2018 du service de prévention et de gestion des déchets

En 2018, la direction des déchets s’est réorganisée pour améliorer le service rendu aux habitants :

  • Des coordonnateurs de proximité ont été nommés. Répartis sur le territoire, ils constituent une interface privilégiée entre les usagers, les communes, les bailleurs, les syndics et le service exploitation de la direction des déchets. Cette nouvelle organisation fluidifie les échanges pour répondre plus efficacement aux besoins du terrain : anticipation des changements de collecte, gestion des imprévus, réactivité concernant des dépôts non conformes, accompagnement des producteurs de déchets professionnels.
  • Pour améliorer l’accueil des usagers dans les déchetteries et moderniser leur fonctionnement, l’agglomération a repris partiellement en régie la gestion des « hauts de quai ». C’est une opportunité aussi de diversifier les métiers exercés par la centaine de collaborateurs de la direction des déchets, en leur proposant de nouvelles perspectives d’évolution de carrière.
  • Le rythme de la conteneurisation s’est ralenti cette année afin de débuter le renouvellement des premiers conteneurs grand volume et de conserver un parc à niveau. Une équipe de maintenance a été structurée pour améliorer la fonctionnalité du parc de conteneurs roulants et la propreté des conteneurs à verre.

Les faits marquants

  • Des services améliorés pour les professionnels : la collecte des cartons des commerçants du centre-ville de Chambéry, nouvellement confiée à un prestataire, a été étoffée au niveau de l’amplitude horaire, des circuits et du nombre de points de collecte. Par ailleurs, les zones d’activités de La Trousse et du Puits D’ordet ont été prospectées pour faire bénéficier les entreprises de la collecte sélective et leur proposer un diagnostic de leurs déchets, accompagné de solutions pour mieux les valoriser.
  • La fin de la collecte en sacs sur le quartier Pingon de La Motte Servolex, en équipant celui-ci de conteneurs grand volume et de points de regroupement en bacs roulants.
  • La lutte contre les incivilités : en plus des actions préventives mises en oeuvre (affichages, informations in situ, …), le nettoyage des dépôts sauvages près des aires à conteneurs est désormais facturé au réel aux contrevenants et ce, dès la seconde alerte.
  • Une rencontre, à l’initiative de Grand Chambéry, de plus de 70 entreprises, élus et associations, autour d’un séminaire sur le thème « Economie circulaire et déchets : un potentiel de développement pour le territoire de Grand Chambéry », marquant le démarrage du contrat d’objectifs déchets et économie circulaire, signé avec l’ADEME pour la période 2018/2020.
  • Une ombre toutefois au tableau : 2018 se démarque par une hausse inégalée des quantités de refus de tri. En effet, plus de 20% du contenu des bacs et des conteneurs jaunes sont des erreurs de tri. Ce constat rappelle à tous la nécessité de maintenir et renforcer la communication de proximité, et de sensibiliser sans relâche aux bons gestes du tri !